Changer soi-même pour changer le monde

Ma vie s’inscrit dans deux sphères : mon petit monde intérieur et le grand monde extérieur, les deux étant étroitement liés (voire même, les deux étant les deux facettes d’une même réalité…). Si mes avancées et progrès personnels impactent le Tout, j’ai donc doublement intérêt à être le plus en harmonie possible. Un beau programme, mais sacrément ambitieux…

Je suis en bad mood ? Tout mon environnement s’assombrit, devient gris, morose. Rien ne va plus, ni le travail, ni les amis, ni le chéri. Je suis en prise avec cette pelote de pensées négatives et mes émotions délétères : colère, rancœur, tristesse, frustration… Je vais bien ? Le ciel s’illumine à nouveau : la nature est belle, je me réjouis du chant des martinets qui sifflent devant ma fenêtre en faisant des loopings vertigineux, je passe des moments joyeux avec mes proches.

Qu’est-ce qu’il s’est passé entre ces deux moments ? Comment puis-je passer du tout au tout et voir ma vie, tantôt s’alourdir, tantôt rebondir, du jour au lendemain ? Les éléments constitutifs de ma réalité quotidienne n’ont pourtant pas changé : j’habite au même endroit, fréquente les mêmes personnes, fais le même job, ai la même apparence physique et le même caractère. Mais je suis capable, par la seule force de mon mental, de transformer ma vie en cauchemar ou en conte de fées ! Flippant… Nous sommes à nous-même notre propre saboteur, ou notre sauveur.

Sortir des schémas établis

Aujourd’hui, en pleine crise sanitaire et économique mondiale, le modèle sur lequel s’est construite notre civilisation depuis quelques dizaines d’années est en train de craquer de toutes parts. Ce que nous croyions éternel et gravé dans le marbre se fissure, s’effrite, se délite. Il va nous falloir bouger, car la vie est mouvement et on ne peut pas nager indéfiniment à contre-courant. Alors peut-être est-ce aussi le moment de bouger à l’intérieur de nous-même ? Regarder les carcans dans lesquels on s’est auto-enfermés et qui obèrent sournoisement et insidieusement notre liberté d’Être ?

Ce n’est pas chose aisée car ils existent depuis aussi longtemps que nous, et même avant nous : nous naissons avec un costume prêt-à-porter fabriqué par notre environnement social et familial et tissé de la somme de nos mémoires personnelle et collective. Notre « libération » ne peut s’effectuer qu’au prix d’un gros travail d’analyse et de prise de distance sur ce que nous sommes et, surtout, sur ce que nous croyons être…

Re-choisir sa vie et sa façon de la conduire

Ma vie est pétrie de fausses croyances, de schémas, d’idéalisations, de principes, de diktats intérieurs dont j’ai à peine conscience. Je crois faire des choix qui influent sur le cours de choses mais en fait, je suis téléguidée par mes ressorts inconscients, telle une automate à moitié sourde et aveugle. À l’échelle de notre planète, ces comportements créent un gigantesque foutoir, une humanité agitée de mille tourments et agissant comme une bête furieuse, ne sachant pas où elle va et pourquoi.

Alors j’ai décidé de m’engager sur la voie de la transformation, par petites touches, avec persévérance (car beaucoup de choses résistent encore) et optimisme (car je sais l’intérêt et la finalité de cette démarche). Pour aller mieux et être plus en paix avec ceux qui m’entourent. Pour ne plus, par exemple, faire subir ma mauvaise humeur et mon impatience à mes proches. Ne pas être altérée par les changements d’attitude des uns et des autres. Prendre en charge mes besoins d’amour et d’attention sans en charger l’autre. Faire la paix avec certaines parties de mon passé. Pardonner… Car le changement, c’est maintenant 😊 Et il ne pourra pas se faire sans moi !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s