# Pensée 5 : Du flux de la vie

Buddha de NoelLa vie est imprévisible. Il nous faut apprendre à vivre le meilleur comme le pire, en mettant en place les processus adéquats.
Lorsque survient un événement impromptu, tout d’abord accueillir l’émotion, aussi dérangeante soit-elle. Puis le regarder à la lumière de l’analyse et de la compréhension, une fois la vague passée. Enfin, pardonner à celui ou celle qui vous a fait du mal, ou remercier si le dénouement est heureux.

Face à l’adversité, nous avons les ressources nécessaires pour ne pas subir : agir sur les événements avec notre corps, éclairés par notre intelligence et guidés par notre coeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s