# Pensée 3 : La mue

Aveugle« Pendant la mue, le serpent est aveugle ».

Dans les périodes de transitions de vie, on se sent transportés, effondrés, régénérés, vidés… On a l’impression de vivre plus intensément, et parfois d’être plus en connexion avec soi-même et avec le monde environnant. Mais avec le recul, une fois sortis de la machine à laver, on se rend compte qu’on n’a pas maîtrisé grand-chose. C’est pour cela qu’il faut éviter de prendre des décisions irrémédiables dans ces temps troubles.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s